Moonlight est un film captivant qui se déroule en 3 actes : Little (Alex R. Hibbert), Chiron (l’impressionnant Ashton Sanders) et Black (Trevante Rhodes) sont le même personnage que le réalisateur Barry Jenkins développe à trois périodes de sa vie : l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte.

L’action se déroule à  Liberty City, une cité très violente peuplée d’afro-américains, à Miami. Le réalisateur a grandit dan cette cité tout comme le dramaturge Tarell Alvin McCraney qui a écrit In Moonlight Black Boys Look Blue dont Barry Jenkins s’inspire pour son long métrage.

Little est victime de moqueries de la part de ses camarades de classe mais il croise un baron de la drogue, Juan (Mahershala Ali), sur son chemin. Aidé par ce dernier et son épouse, Little devient Charon à l’adolescence. C’est le moment de la découverte de sa sexualité et de son attirance pour les garçons. Le contexte social est dramatique pour un gay. Impossible de se révéler et de s’assumer, Charon deviendra Black pour cacher sa réalité jusqu’au jour où son passé le rattrapera.

La réalisation Barry Jenkins est étonnante et vous déroutera peut-être en chemin. Pour ma part j’ai été déçu du troisième acte. En tout cas, des premières images car j’aurais voulu poursuivre la magnifique relation entre Charon et Kevin. Mais au fur et à mesure du développement de son histoire, Barry Jenkins nous rattrape et ce n’est que du bonheur.

Affiche Moonlight de Barry Jenkins

Moonlight a reçu le Golden Globe du meilleur film lors de la 74ème cérémonie de janvier 2017. Le film est nominé 8 fois aux Oscars dont la cérémonie se tiendra le 26 février prochain à Hollywood.


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone