EN 1969, un parc de loisirs nommé Kulturpark Plänterwald ouvre sur le territoire de la RDA et attire jusqu’à 1,7 million de visiteurs par an. Lors de la réunification de l’Allemagne, le parc proche de la rivière Spree est réaménagé par la société Spreepark GmbH. Norbert Witte a de grandes ambitions et transforme les 29,5 hectares de la zone de loisir : la surface asphaltée autour de la grande roue est transformée en plan d’eau. Des montagnes russes, deux cours d’eau de jeu, un stade, un village Western et un village anglais sont ajoutés. Les visiteurs doivent alors d’acquitter d’un prix unique pour profiter de toutes les attractions.

L’arrivée des années 2000 sera marquée par des dettes importantes et une diminution de la fréquentation (400 000 visiteurs par an). Le 18 janvier 2002, Norbert Witte déménage à Lima (Pérou) et emporte avec lui six attractions (Fliegender Teppich, Butterfly, Spider, Baby-Flug, Wild River et Jet Star) sous prétexte de les réparer. Mais, très vite, les autorités berlinoise découvrent le pot aux roses. En août 2002, le parc est déclaré en faillite.

Le site est aujourd’hui clôturé et surveillé par un service de garde. Il ne reste plus grand chose derrière les clôtures : le reste d’un manège, la grand roue et l’une ou l’autre station de train.

Spreepark Berlin – ©misteremma.com
Spreepark Berlin – ©misteremma.com
Spreepark Berlin – ©misteremma.com
Spreepark Berlin – ©misteremma.com
Spreepark Berlin – ©misteremma.com
Spreepark Berlin – ©misteremma.com
Spreepark Berlin – ©misteremma.com
Spreepark Berlin – ©misteremma.com

Autres articles sur les sites abandonnés :
TENDANCE : LES PLUS BEAUX SITES ABANDONNÉS PRÈS DE CHEZ VOUS
ABANDONNÉ : VISITE DE L’ÉCOLE D’ANDENNE
ABANDONNÉ : QU’EST DEVENU LE MYTHIQUE PALLADIUM À BAISY-THY?
ABANDONNÉ : LE MÉTRO FANTÔME DE CHARLEROI

Partagez avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email