Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

MAGRITTE 2019 : « Nos batailles » et « Girl » grands gagnants de la 9ème cérémonie emmenée de main de maître par Alex Vizorek

Alex Vizorek n’a pas raté son entrée en tant que Maître de Cérémonie de la 9ème édition des Magritte du Cinéma belge. Il a d’abord demandé conseils à d’anciens maîtres de cérémonie des Césars comme Edouard Baer, Antoine de Caunes, Jérôme Commandeur et Florence Foresti. Cette dernière lui a conseillé de faire son entrée sur « La Danse des Canards » ce qu ‘il n’a pas manqué de faire avant de dézinguer la profession et l’assemblée avec un texte piquant hautement drôle.

Il y avait deux grands favoris à cette remise de prix : « Girl » de Lukas Dhont et « Tueurs » de François Troukens et Jean-François Hensgens. Si le premier repart avec 4 prix (meilleur film flamand, meilleur scénario avec Angelo Tijssens, meilleur acteur pour Victor Polster et meilleur acteur dans un second rôle pour Arieh Worthalter), le second ne laisse pas son casier vierge grâce à Lubna Azabal qui se voit honorée d’un troisième Magritte de meilleure actrice, un prix qui lui va chaud au cœur comme elle l’indique dans la vidéo en tête de cet article car c’est le seul film 100% belge.

Le grand gagnant de cette soirée est sans nul doute Guillaume Senez avec le film « Nos Batailles » qui repart avec 5 statuettes :

  • Meilleur film
  • Meilleur réalisation
  • Meilleure actrice dans un second rôle : Lucie Debay
  • Meilleur espoir féminin : Lena Girard Voss
  • Meilleur montage : Julie Brenta

Notons dans ce palmarès, l’excellente performance de « Laissez bronzer les cadavres » de Hélène Cattet et Bruno Forzani qui repartent avec les prix de meilleure image (Manu Dacosse), meilleur son (Yves Bemelmans, Benoît Biral, Dan Bruylandt et Olivier Thys) et meilleurs décors (Alina Santos).

Le grand perdant de cette année est François Damiens. C’était sa 7ème nomination et toujours 0 récompense. Notre Léonardo Di Caprio national a pourtant reçu ce week-end un prix, celui du « Machin du super papa » qu’il n’est pas allé chercher vendredi soir à la Bodega. (lire la palmarès des Petits Prix du Cinéma Belge).

Palmarès complet :

MEILLEUR FILM
Nos batailles de Guillaume Senez, produit par Isabelle Truc (Iota Production)

MEILLEUR PREMIER FILM
Bitter flowers d’Olivier Meys, produit par Valérie Bournonville et Joseph Rouschop (Tarantula)

MEILLEURE RÉALISATION
Nos batailles : Guillaume Senez

MEILLEUR FILM FLAMAND
Girl de Lukas Dhont, produit par Dirk Impens (Menuet)

MEILLEUR FILM ETRANGER EN COPRODUCTION
L’homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam, coproduit par Sébastien Delloye (Entre Chien et Loup)

MEILLEUR SCENARIO ORIGINAL OU ADAPTATION
Girl : Lukas Dhont, Angelo Tijssens

MEILLEURE ACTRICE
Tueurs : Lubna Azabal (rôle : Lucie Tesla)

MEILLEUR ACTEUR
Girl : Victor Polster (rôle : Lara)

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND ROLE
Nos batailles : Lucie Debay (rôle : Laura)

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND ROLE
Girl : Arieh Worthalter (rôle : Mathias)

MEILLEUR ESPOIR FEMININ
Nos batailles : Lena Girard Voss (rôle : Rose)

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN
L’échange des princesses : Thomas Mustin (rôle : Duc de Condé)

MEILLEURE IMAGE
Laissez bronzer les cadavres : Manu Dacosse

MEILLEUR SON
Laissez bronzer les cadavres : Yves Bemelmans

MEILLEURS DECORS
Laissez bronzer les cadavres : Alina Santos

MEILLEURS COSTUMES
Bye bye Germany : Nathalie Leborgne

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE
Au temps où les Arabes dansaient : Simon Fransquet

MEILLEUR MONTAGE
Nos batailles : Julie Brenta

MEILLEUR COURT METRAGE DE FICTION
Icare de Nicolas Boucart, produit par Julie Esparbes et Anthony Rey (Hélicotronc)

MEILLEUR COURT METRAGE D’ANIMATION
La bague au doigt de Gerlando Infuso, produit par Annabella Nezri (Kwassa Films)

MEILLEUR DOCUMENTAIRE
Ni juge ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant, produit par Patrick Quinet (Artémis Productions)

Guillaume Senez – Magritte du cinéma belge 2019 – ©misteremma.com
Victor Polster – Magritte du cinéma belge 2019 – ©misteremma.com
Arieh Worthalter – Les Magritte 2019 – ©misteremma.com
Lucie Debay -Magritte du cinéma belge 2019 – ©misteremma.com
Raoul Servais – Magritte du cinéma belge 2019 – ©misteremma.com
Lætitia Dosch – Magritte du cinéma belge 2019 – ©misteremma.com
Inscrivez-vous à ma newsletter.

Twitter Email Facebook Instagram Youtube