Pionnier de la vidéo sur le web en Belgique, Mister Emma se filme en compagnie de ses amis people en format selfie. Depuis 2003, le site misteremma.com a vécu plusieurs vies afin de suivre l’évolution du web comme l’apparition des réseaux sociaux, des smartphones, de Youtube, des applications, etc. Après avoir été un site de vidéos et un site d’information culture-tendance-people, Emma vous présente aujourd’hui ses chroniques personnelles et plus photographiques.

Envie que Mister Emma vienne à votre événement et en parle sur son site ? redaction@misteremma.com

Email Twitter Facebook Instagram Youtube

LES MAGRITTE 2017 : Bouli Lanners en force

Frédéric Delcor avait annoncé que cette 7ème édition des Magritte du Cinéma était celle de l’âge de raison. Après quelques modifications au niveau du mode de scrutin, des catégories, des critères de sélection, les prix du cinéma belge en Fédération Wallonie-Bruxelles semblent effectivement être arrivés à maturité malgré un équilibre financier toujours très délicat. Effectivement, l’organisation de la cérémonie par l’Académie Delvaux relève encore d’un travail d’équilibriste : 30% du budget (1,2 million d’€) est financé par les pouvoirs publics, le reste provient de la cotisations des membres, des sponsors et principalement de BPN Paribas Fortis et Be TV.

Après 7 années de cérémonie, les professionnels se posent encore la question de l’utilité d’une telle cérémonie et surtout d’une telle dépense de moyens au regard de la fréquentation en salles du public belge toujours aussi frileux à se déplacer :
L’économie du couple : 18 388 entrées (188 881 en France, soit un total de 207 269 entrées)
Les Premiers Le Derniers : 15 629 entrées (105 548 en France, soit un total de 121 177 entrées)
Keeper : 7 670 entrées (12 548 en France, soit un total de 20 218 entrées)
Parasol : 4 391 entrées (4117 en France, soit un total de 8 508 entrées)
Je me tue à le dire : 2 088 entrées (2 267 en France, soit un total de 4 355 entrées)

Que faut-il retenir de la cérémonie ?
Les difficiles premiers pas de la comédienne Anne-Pascale Clairembourg en tant que présentatrice des Magritte du Cinema de la Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique n’auront rien enlevé à la joie des lauréats de cette 7ème cérémonie. Je vous invite à découvrir le palmarès complet qui a vu le triomphe de Bouli Lanners et son film Les Premiers Les Derniers. En effet, le réalisateur-acteur liégeois est reparti avec 5 statuettes : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur dans un second rôle pour David Murgia, meilleur décor et meilleur costume.

Keeper de Guillaume Senez (premier film) repart avec 3 Magritte : meilleur premier film, meilleure actrice dans un second rôle pour Catherine Salée et meilleur montage.

Xavier Seron n’a pas démérité. Son premier long métrage Je me tue à la dire a reçu 2 statuettes (meilleur scénario original ou adaptation, meilleur acteur pour Jean-Jacques Rausin) et son court métrage Le Plombier a reçu le Magritte du meilleur court métrage de fiction.

Enfin, nous retiendrons que le premier long métrage de Valéry Rosier, Parasol, repart avec 2 statuettes : meilleur photographie et meilleure musique.

La Présidente de cette année, Virginie Efira, était également nommée dans deux catégories et est repartie avec la statuette de la meilleure actrice pour son rôle dans Victoria de Justine Triet, ex-æquo avec Astric Wettnahll pour son rôle dans La route d’Istanbul de Rachid Bouchareb.

Les Magritte du Cinema 2017 – Virginie Efira – ©misteremma.com

Les Magritte du Cinema 2017 – Astrid Wettnahll – ©misteremma.com

Meilleur film
Je me tue à le dire de Xavier Seron
Keeper de Guillaume Senez
L’économie du couple de Joachim Lafosse
Les premiers les derniers de Bouli Lanners
Parasol de Valéry Rosier

Meilleur premier film
Je me tue à le dire de Xavier Seron
Keeper de Guillaume Senez
Parasol de Valéry Rosier

Meilleur réalisateur
Xavier Seron / Je me tue à le dire
Joachim Lafosse / L’économie du couple
Bouli Lanners / Les premiers les derniers
Valéry Rosier / Parasol

Les Magritte du Cinema 2017 – Bouli Lanners – ©misteremma.com

Meilleur film flamand
Belgica de Felix van Groeningen
Black de Adil El Arbi et Bilall Fallah
Problemski hotel de Manu Riche
The land of the enlightened de Pieter-Jan De Pue

Meilleur film étranger en coproduction
A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid
Eternité de Tran Anh Hung
La tortue rouge de Michael Dudok de Wit
Les cowboys de Thomas Bidegain

Meilleur scénario original ou adaptation
Xavier Seron / Je me tue à le dire
Guillaume Senez, David Lambert / Keeper
Joachim Lafosse / L’économie du couple
Bouli Lanners / Les premiers les derniers

Meilleure actrice
Astrid Whettnall dans La route d’Istanbul de Rachid Bouchareb
Marie Gillain dans Mirage d’amour de Hubert Toint
Jo Deseure dans Un homme à la mer de Géraldine Doignon
Virginie Efira dans Victoria de Justine Triet

Les Magritte du Cinema 2017 – Astrid Wettnahll, Virginie Efira – ©misteremma.com

Meilleur acteur
Aboubakr Bensaihi dans Black de Adil El Arbi et Bilall Fallah
Jean-Jacques Rausin dans Je me tue à le dire de Xavier Seron
François Damiens dans Les cowboys de Thomas Bidegain
Bouli Lanners dans Les premiers les derniers de Bouli Lanners

Les Magritte du Cinema 2017 – Jean-Jacques Rausin – ©misteremma.com

Meilleure actrice dans un second rôle
Virginie Efira dans Elle de Paul Verhoeven
Catherine Salée dans Keeper de Guillaume Senez
Anne Coesens dans La taularde de Audrey Estrougo
Julienne Goeffers dans Parasol de Valery Rosier

Meilleur acteur dans un second rôle
Laurent Capelluto dans Je suis un soldat de Laurent Larivière
Sam Louwyck dans Keeper de Guillaume Senez
David Murgia dans Les premiers les derniers de Bouli Lanners
Charlie Dupont dans Un petit boulot Pascal Chaumeil

Meilleur espoir féminin
Ghalia Benali dans A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid
Salomé Richard dans Baden Baden de Rachel Lang
Martha Canga Antonio dans Black de Adil El Arbi et Bilall Fallah
Jade et Margaux Soentjens dans L’économie du couple de Joachim Lafosse

Les Magritte du Cinema 2017 – Salomé Richard et Rachel Lang – ©misteremma.com

Meilleur espoir masculin
Lazare Gousseau dans Baden Baden de Rachel Lang
Pierre Olivier dans Nous quatre de Stéphane Hénocque
Yoann Blanc dans Un homme à la mer de Géraldine Doignon
Martin Nissen dans Welcome home de Philippe de Pierpont

Les Magritte du Cinema 2017 – Yoann Blanc – ©misteremma.com

Meilleure image
Manu Dacosse / Evolution de Lucile Hadzihalilovic
Benoit Debie / La danseuse de Stéphanie Di Giusto
Jean-Paul De Zaeytijd / Les premiers les derniers de Bouli Lanners
Olivier Boonjing / Parasol de Valery Rosier

Meilleur son
Arnaud Calvar, Julien Mizac, Philippe Charbonnel / Je me tue à le dire de Xavier Seron
Virginie Messiaen, Franco Piscopo / Keeper de Guillaume Senez
Matthieu Michaux / La tortue rouge de Michael Dudok de Wit

Meilleurs décors
Véronique Sacrez / Eternité de Tràn Anh Hung
Florin Dima / Keeper du Guillaume Senez
Paul Rouschop / Les premiers les derniers de Bouli Lanners

Meilleurs costumes
Sandra Campisi / Baden Baden de Rachel Lang
Nina Caspari / Black de Adil El Arbi et Bilall Fallah
Elise Ancion / Les premiers les derniers de Bouli Lanners

Meilleure musique originale
Hannes De Maeyer / Black de Adil El Arbi et Bilall Fallah
Catherine Graindorge / Le chant des hommes de Bénédicte Liénard et Mary Jimenez
Cyrille de Haes, Manuel Roland / Parasol de Valery Rosier

Meilleur montage
Julie Naas / Je me tue à le dire de Xavier Seron
Julie Brenta / Keeper de Guillaume Senez
Nicolas Rumpl / Parasol de Valery Rosier

Meilleur court métrage de fiction
A l’arraché de Emmanuelle Nicot
Le plombier de Xavier Seron et Méryl Fortunat-Rossi
Les amoureuses de Catherine Cosme

Meilleur court métrage d’animation
Estate de Ronny Trocker
Pornography de Eric Ledune
Totems de Paul Jadoul

Meilleur documentaire
En bataille, portrait d’une directrice de prison de Eve Duchemin
Intégration Inch’Allah de Pablo Muñoz Gomez
La terre abandonnée de Gilles Laurent

Magritte d’honneur
André Dussolier

Les Magritte du Cinema 2017 – André Dussolie – ©misteremma.com


Partagez avec vos amis !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Post a Comment

SECURITE *